Le brochet au jig

Brochet
au jig
   

brochet

 

Peu connue en France, la pêche au jig est à peu près aussi populaire aux USA que la pêche au vif chez nous : ce n'est pas peu dire.
L'efficacité sur le brochet est excellente, et c'est sans doute la meilleure technique pour aller le chercher au coeur des obstacles.

Un jig est une tête plombée habillée d'une jupe

jigCertains modèles sont équipés d'un système anti-accroche (brosse en nylon), mais ce n'est pas une obligation. En dépit de son air un peu frivole c'est un leurre à animer rustique, voire même basique, qu'on utilise pour des prospections minutieuses de secteurs restreints, comme un tombant, des trouées dans les herbiers ou des bois noyés.

Il est à noter qu'il existe une variété peu connue de leurres souples qui imitent le jig, ce sont les "spider grub" ou leurre souple arraignée. Bien que ce soient deux leurres très différents dans leur conception, ils ont à mon avis le même champ d'utilisation, et je les mets à peu près dans le même panier.
Le spider grub offre en plus la possibilité d'être employé sur montage texan, c'est à dire radicalement anti-herbe pour les prospections les plus scabreuses.

Un concurrent du mort manié et du LS...

spider grubLe jig est le complément des leurres de prospection rapide (cuiller, poisson nageur, etc.), et il entre directement en compétition avec le mort manié et le leurre souple.
Par rapport à ces deux techniques, il présente plusieurs avantages qui, ajoutés les uns aux autres, lui confèrent une certaine supériorité, en tout cas pour le brochet et en milieu encombré :

1/ Il accroche peu et permet de pêcher sans crainte et assez rapidement des poste encombrés (à condition qu'il soit muni d'une brosse, évidemment). C'est un avantage déterminant, qui à lui seul justifie son utilisation. Il n'y a pas de crainte à avoir au sujet des risques de ratés, en tout cas pas avec le brochet qui attaque franchement. Le tout est d'avoir une canne assez raide et de ferrer fort.
Les performances du jig anti-accroche dans les obstacles sont comparables à celles du spinnerbait, à savoir très bonnes dans les branches et les herbiers à tige dure (genre nénuphars). Dans les herbiers tendres ou les broussailles fines, je lui préfère le spider grub sur montage texan.

2/ Il offre une silhouette volumineuse, notamment si l'on ajoute un trailer (exemple : leurre souple), sans avoir les inconvénients d'un gros leurre, c'est à dire une inertie excessive et désagréable. On sait que le brochet est sensible aux "belles bouchées"...

3/ La jupe a un effet "parachute", qui fait que la nage est plus coulée, plus planante. L'ensemble plonge moins vite sur un relâcher, pêche plus haut, autrement dit travaille bien dans le champ de vision du brochet.

4/ Les fibres très mobiles de la jupe travaillent à la moindre sollicitation, sur des secousses de faible amplitude, ce qui est un plus quand on pêche dans un mouchoir de poche.

 

Quasiment inconnu en France

brochet pris au spider grubPour toutes ces raisons, le jig mérite de figurer en bonne place dans la boite à leurre du pêcheur de brochet. Quand on l'a essayé assez longtemps pour prendre confiance en son efficacité, il devient difficile de s'en passer, et l'on se surprend à rechercher les secteurs les plus encombrés pour y pratiquer des techniques aussi passionnantes que le "flipping" ou le "pitching", sortes de lancers sous la main pour des prospections diaboliques de discrétion et de précision. Nous aurons l'occasion d'en reparler.

Le hic est que le jig ou le spider grub sont des leurres peu connus du grand public en France, et l'on a plus de difficultés à s'en procurer qu'à prendre du poisson avec... Toutefois les choses évoluent et les leurres américains étant à la mode on commence à trouver de tout, à condition de chercher un peu.

jigs   Acheter des jigs (boutique).

Source: Carnassiers.com

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site