Le brochet au leurre Souple

Simples d’utilisation et économiques, les leurres souples permettent de pêcher le brochet tout au long de l’année et dans tous les types d’eau !


Peut-on pêcher le brochet au leurre souple sur tous les types de postes ?

Carnassier: pêche du brochet au leurre soupleOui, mais à condition d’adapter le montage ! Dans les zones profondes, c’est la tête plombée qui est la mieux adaptée. A l’opposé, sur les secteurs de faible profondeur, très souvent envahis d’herbiers, choisissez un montage texan. Sur les postes intermédiaires à profondeur moyenne et plus ou moins encombrés, le montage articulé est incontournable.


Les leurres figuratifs sont-ils plus efficaces que les non figuratifs ?

Non ! On ne peut pas pêcher partout et tout le temps avec une imitation de grenouille ou d’écrevisse. Utilisez les leurres figuratifs uniquement aux époques où les proies qu’ils imitent abondent et surtout aux endroits où elles sont présentes. En revanche, avec les leurres non figuratifs, ce sont uniquement les vibrations créées qui déclenchent l’attaque, vous pouvez donc les employer partout et tout le temps !


Existe-t-il des couleurs particulièrement attractives pour le brochet ?

Oui ! Le brochet a besoin de parfaitement visualiser sa proie pour lancer son attaque, même si comme tous les carnassiers il ressent tout d‘abord les vibrations. Privilégiez toujours les couleurs qui créent un fort contraste avec le milieu telles que le blanc, le jaune, le rouge. Dans certains cas de faible luminosité ou d’eau teintée, les coloris fluos et phosphos donnent également de bons résultats.


Faut-il toujours choisir des leurres de grande taille ?

Oui, pour deux raisons ! Tout d’abord pour éviter la capture de brochetons ne mesurant pas la taille minimale légale. Mais surtout parce que le brochet s’attaque volontiers à des proies qui peuvent atteindre un tiers de sa taille. De plus, ces gros leurres produisent d’importantes vibrations capables de faire se déplacer, même de plusieurs mètres, un brochet à l’affût qui dédaignerait une proie de petite taille.


Faut-il varier souvent l’animation du leurre ?

Oui ! La gamme des vibrations créées par un leurre souple dépend de plusieurs paramètres, du montage bien sûr, mais aussi de la vitesse de récupération. En règle générale pour le brochet, il convient de ramener le leurre lentement et d’une façon très planante, entre deux eaux. Malgré tout, réalisez régulièrement des changements de direction, gauche, droite, variez la profondeur, réalisez de courtes accélérations afin d’augmenter l’aspect attractif du leurre souple.


Source: Carnassiers.biz




3 votes. Moyenne 3.33 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×