La Bouilette


la carpe à la bouilletteLes bouillettes permettent de vous adapter aux conditions de pêche en influant sur leur valeur nutritive, leur taille, leur couleur, leur composition, leur arôme…

Utilise-t-on les mêmes bouillettes pour amorcer et pour escher ?

Non ! C’est à vous d’adapter les bouillettes aux conditions de pêche. Tout d’abord dans la composition du mix qui doit être plus riche en été qu’en hiver. Il vous faut donc éviter dans les eaux froides d’utiliser des bouillettes riches en protéines animales, trop difficiles à digérer pour la carpe.
Vous devez également tenir compte des quantités et les adapter au délai de digestion de la carpe. Sur un même poste où cent bouillettes seront distribuées par jour en été, une vingtaine sera largement suffisante au cœur de l’hiver.



Utilise-t-on les mêmes bouillettes pour amorcer et pour escher ?

Oui et non ! Il est possible de réaliser des captures régulières dans des lieux pas trop pêchés en utilisant les mêmes bouillettes pour l’amorçage que pour l’eschage. Mais il est beaucoup plus fréquent d’avoir recours aux bouillettes d’arôme et de couleur identiques mais de plus petite taille : 16 ou 18 mm pour amorcer, 22 ou 24 mm pour le montage. Pour rendre ces dernières plus attractives, il est conseillé avant l’utilisation, de les faire tremper pendant plusieurs semaines dans une huile de trempage d’un même parfum.


Est-ce que la taille de la bouillette influence sur celle de la capture ?

Oui ! Car une petite carpe ou un autre cyprinidé comme la brème ou le chevaine ne pourra pas absorber de très grosses bouillettes de 28 à 30 mm. En revanche, il est tout à fait possible et même fréquent d’attraper de très grosses carpes dépassant les 20 kilos avec de très petites bouillettes, 14 ou 16 mm. Donc, si la zone pêchée est riche en carpeaux et en poissons blancs, en utilisant les bouillettes de fort diamètre, vous parviendrez à sélectionner vos prises.


Peut-on conserver longtemps ses bouillettes ?

Oui ! Celles du commerce contiennent le plus souvent un conservateur leur permettant de garder tout leur pouvoir attractif plusieurs mois, de 6 mois à 1 an. Si vous les réalisez vous-même, après un parfait séchage dans un endroit sec, à l’air libre, aucun problème de conservation pour plusieurs semaines. Si par contre vous souhaitez les conserver plus longtemps, n’hésitez pas à les congeler, après leur séchage, dans des sacs étanches après avoir pris la précaution d’indiquer à l’intérieur du sac la date de fabrication ainsi que tous les détails de leur composition.


Les bouillettes, sont-elles obligatoirement sucrées ?

Non ! Elles peuvent être salées, épicées, amères… Les inconditionnels de la fabrication artisanale de bouillettes sont convaincus que pour lutter contre l’éducation des carpes surpêchées, il faut obligatoirement leur proposer des associations d’arômes nouveaux et originaux. Mais attention, des bouillettes surdosées peuvent devenir répulsives ! Il est donc prudent de faire des tests sur des petites quantités de bouillettes.

1 vote. Moyenne 0.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×