La carpe au Mais

Le maïs a tout pour plaire : il est nourrissant et digeste pour les carpes et économique et facile d’emploi pour les pêcheurs !

Est-ce que le maïs permet d’attraper de grosses carpes ?
Oui ! Il n’y a aucun rapport entre la taille de l’appât et celle de poisson attrapé. Des carpes de plusieurs dizaines de kilos continuent, comme dans leurs premières années, à se nourrir de minuscules invertébrés comme les vers de vase.
Il est important que le maïs soit très bien cuit afin d’être digéré très rapidement par les grosses carpes, car plus vite elles digèrent, plus vite elles reviennent s‘alimenter à nouveau ! Mais attention aux quantités, ces gros poissons de 15, 20 kilos et plus, peuvent consommer plusieurs kilos de maïs !



Peut-on panacher le maïs avec d’autres graines ou bouillettes ?

Oui, bien sûr ! Il est préférable en ce qui concerne l’association de maïs et de bouillettes de prévoir lors du trempage, d’incorporer dans l’eau 5 à 10 % d’arôme, identique à celui des bouillettes utilisées. Quant aux graines, celle qui se prête le mieux est incontestablement le chènevis, à condition d’être cuit en même temps que le maïs !


Est-il possible de personnaliser son amorçage ?

Oui ! La meilleure façon est d’y incorporer un sweetner ou tout simplement du miel. Mais vous pouvez également rajouter dans l’eau de trempage, avant la cuisson, un colorant d’une couleur encore une fois identique à celle des bouillettes, qui permettra de déjouer la méfiance de certaines carpes.


Peut-on pêcher sans amorçage préalable ?

Oui ! Mais les résultats s’en ressentent ! Si vous n’avez pas le temps de préparer votre coup à l’avance, un truc consiste à vous installer à proximité des zones fréquentées régulièrement par les pêcheurs au coup.
Dans presque toutes les amorces du commerce, le maïs est présent sous forme de farine, semoule, pétale… et les carpes ont pour habitude de passer régulièrement nettoyer ces zones. Elles sont donc accoutumées à y rencontrer sous plusieurs formes le maïs !



Le maïs étant utilisé depuis très longtemps, est-ce que les carpes ne s’en méfient pas ?

Non ! Car le maïs est consommé par beaucoup d’autres poissons tels que brèmes, chevaines, tanches et compagnie. La concurrence alimentaire incite les carpes à réagir rapidement lorsqu’elles trouvent une nourriture facile et abondante. Le maïs leur rappelle à coup sûr plus de bons souvenirs que de mauvais !

6 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×