Le Gardon



 

Description :

Le gardon est un poisson de 15 cm de long pour un poids de 50 g environ (Taille: de 10 à 25 cm jusqu'à 40 cm pour les plus gros spécimens. Poids : 10 à 200 g jusqu'à 2 kg pour les plus gros spécimens). Le corps de celui-ci est fusiforme, un peu comprimé latéralement ; la tête est petite, l'œil assez gros (l'iris de ce poisson est rouge), la bouche oblique et étroite est orientée vers l'avant, dont la mâchoire inférieure dépasse légèrement la mâchoire supérieure, le dos plus ou moins haut est vert-bleu, les flancs argentés ont quelques reflets dorés; le ventre est blanc-rouge, les nageoires pelviennes et anales sont rouges, les écailles sont grandes brillantes et nombreuses. Un poisson de 25 cm peut déjà être âgé de plus de 10 ans, car le développement de ce poisson dépend de l'alimentation et de la température de l'eau. Il existe de nombreux hybrides de ce poisson avec des brèmes, ablettes ou rotengles.

Distribution :

Le gardon est autochtone en France à l'exclusion des Alpes-maritimes où il est cependant présent. On le trouve aussi bien en canal, en rivière que dans les eaux dormantes. Il n'y a guère que dans les cours d'eaux supérieurs des ruisseaux et les rivières de montage qu'on ne les rencontre pas. Il vit en bancs dont le nombre d'individus peut être très important, notamment en fleuve. Ils se tiennent généralement sur le fond, mais trahit de temps en temps sa présence en surface en venant se retourner. 

Biologie et Reproduction : 

Le gardon devient mature vers l'âge de 2 à 3 ans. Sa reproduction se déroule d'avril à fin juin voir juillet dans une eau peu profonde (moins d'un mètre pour un minimum de 13°C). La fécondité est grande (de 20000 à 100000 ovules selon la taille de la femelle). Toutes les femelles d'un même groupe pondent en même temps au même endroit. Les œufs mesurant de 1 à 1,5 mm de diamètre, adhèrent aux plantes aquatiques et aux pierres immergées. L'incubation dure 1 à 2 semaines. Ce poisson peut vivre une douzaine d'années. Durant les années très chaudes le gardon peut se reproduire plusieurs fois. La croissance des alevins est très lente.

Régime alimentaire : 

Le gardon peut aussi bien s'alimenter sur le fond qu'en surface ou entre deux eaux. Il se nourrit principalement de petits crustacés, larves divers, débris de végétaux, mollusques, lentilles d'eau, mousse...         

Sa pêche :

Il se pêche au coup (ligne légère) en mordant à de nombreuses esches végétales et animales. Il craint le bruit, l'agitation et est souvent long à engamer. Pour l'amorce de ce poisson il faut un mélange dans les mêmes tons que le fond. Sa pêche est possible en toutes saisons. Il est nécessaire d'utiliser des lignes fines et bien équilibrées. Il mord à la plupart des esches animales et carnées.

Voici les différents noms communs et locaux que vous pouvez rencontrer sur le territoire français : : blanchet, échaton, échatout, fagot, français, gardon blanc, reutel, roche, rousse, roussette, vangeron, vingeron... 
Roach (anglais) ; plötze, furn (allemand) ; pigo, scardola (italien) ; bolla (espagnol).

8 votes. Moyenne 4.25 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×